jaquette
Le film
Bonus
Partenaires
Presse

Commander




"L'Art est une jouissance, il peut et doit être un effort mais non pas une contrainte ; et pour qu'une oeuvre promette d'être belle, il faut que l'artiste,
lorsqu'il l'entreprend, éprouve le besoin ardent
et joyeux de la créer."

Rodin


Alain Fleischer


(c) DR


Alain Fleischer est né en 1944 à Paris.
 
Après des études de lettres, linguistique, sémiologie et anthropologie à la Sorbonne et à l'École des Hautes Études en Sciences Sociales, il a enseigné à l'Université de Paris III, à l'Université du Québec à Montréal, et dans diverses écoles d’art, de photographie et de cinéma (dont l’Idhec/Fémis à Paris). Lauréat du Prix de Rome, il a séjourné à la Villa Médicis de 1985 à 87. Sur mission du Ministère de la Culture, il a conçu et dirige actuellement Le Fresnoy – Studio national des arts contemporains.
 
Cinéaste, écrivain, artiste et photographe.
Réalisateur de quelque cent quarante-deux films dans des genres aussi divers que le long métrage de fiction (Dehors-Dedans, 1974-75, Zoo Zéro 1977-78, Rome Roméo 1989, Les Grands Artistes et le veilleur de nuit 1994-96, etc.), le cinéma expérimental (Montage IV 1968, Le Règlement 1969, L'Aventure générale, 1982-84, L'Homme du Pincio, 1993, etc.), ou le documentaire d'art (Quelques Activités de Christian B., 1970, Pierre Klossowski, portrait de l'artiste en souffleur, 1982, L'Art d'exposer : le Musée Condé à Chantilly, 1984, À la recherche de Christian B., 1989, Le Louvre imaginaire, 1993, Le Cow boy et l'Indien - Quelques rendez-vous avec Jean-Jacques Lebel, 1993, Pierre Klossowski, ou L'éternel détour, 1995-97, Un monde agité, 2000, Le Roi Rodin, 2002, Sans terre, ni mère, 2004, etc.
 
Les films d'Alain Fleischer ont été présentés dans de nombreux festivals internationaux : Cannes, Berlin, Rotterdam, Hyères, New York, Londres, Venise, etc. Ils ont été deux fois primés au Festival International du Film sur l'Art de Montréal.
Rétrospectives de son œuvre cinématographique :
– En 1994 au Musée National d'Art Moderne/Centre Georges Pompidou, Paris.
– En 1996 à Anthology Film Archives, New York.
– En 1998-99 aux Galeries Nationales du Jeu de Paume, Paris.
– En mars 2002, pour sa vingtième édition, le Festival international du film sur l’art de Montréal rend un hommage à la production d’Alain Fleischer dans le domaine du film d’art.
– En juin 2002, le Festival international du nouveau cinéma de Pesaro.
– En avril 2003, à Minsk (Biélorussie).
 
L’œuvre d'artiste et de photographe est régulièrement montrée dans de nombreuses expositions personnelles et collectives en France et à l'étranger, dans des galeries et musées. Une exposition rétrospective de 1970 à 1995 (œuvres photographiques, installations, etc.), produite par l'AFAA (Ministère des Affaires étrangères), a été présentée dans divers musées et centres d'art au Brésil, au Canada, aux Pays-Bas, en Espagne, en Argentine et à Cuba.

Le Centre National de la Photographie a consacré à l’œuvre photographique d'Alain Fleischer une exposition monographique en 1995, ainsi que le numéro 62 de la collection "Photopoche".
La Maison Européenne de la Photographie (Paris) a consacré une exposition rétrospective à l’œuvre d’Alain Fleischer (photographies et installations) en octobre 2003, simultanément à une rétrospective cinématographique au Centre Pompidou et une exposition d’œuvres récentes à la Galerie de France.

En 2000, Alain Fleischer a représenté la France à la Biennale internationale de Kwang-ju (Corée), à la Biennale internationale de La Havane (Cuba), et en Australie dans l’exposition Sporting Life, à l’occasion des Jeux Olympiques au Museum of Contemporary Art de Sydney.

Auteur d’une vingtaine d’ouvrages de littérature (romans, recueils de nouvelles, essais sur la photographie et sur le cinéma), Alain Fleischer a intensifié au cours des dernières années son activité d’écrivain avec la publication coup sur coup, aux Editions du Seuil, de cinq livres :
La Femme qui avait deux bouches, 1999, Quatre Voyageurs, 2000, Les Trapézistes et le rat, 2001, Les Ambitions désavouées, en janvier 2003, Les Angles morts en septembre 2003 ; La Hache et le violon en septembre 2004 ; trois livres aux Editions Léo Scheer : La Vitesse d’évasion, 2003, Tour d’horizon, un théâtre de la fin, 2003, La Femme couchée par écrit 2005 et une nouvelle publiée aux Editions Virgile en novembre 2004 La Traversée de l’Europe par les forêts.